LE « MUSÉE BLEU »

María Bolaños

Il n’y a sûrement pas beaucoup de pays dans lesquels on puisse apprécier un écart si profond qu’en Espagne entre le succès des musées, d’une part, et la recherche sur leur histoire, de l’autre. Tous ceux qui voudraient bien s’intéresser à notre présent seraient étonnés d’assister d’un côté à l’inépuisable « marée de musées » qui a déferlé sur nos villes, et de l’autre, un grand désert quant à la réflexion intellectuelle et critique, accompagné d’une extrême « résistance à la théorie », ainsi que d’un manque de approfondissements dans tout ce qui se rapporte aux périodes de fondation des musées publics, mais aussi aux grandes étapes du vingtième siècle : c’est bien sûr le cas pour les quatre longues décennies de la dictature.

Leer más

Anuncios
Esta entrada fue publicada en Estudios de Museos. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s